Principes du jeu

Le kayak-polo (appelé canoe-polo dans certains pays, notamment les pays anglophones) est un sport collectif où deux équipes de cinq joueurs, chacun dans un kayak, s'affrontent avec un ballon sur un plan d'eau rectangulaire. L'équipe gagnante est celle qui a inscrit le plus grand nombre de buts.

Ce sport est souvent décrit comme un mélange de kayak, de handball, basket-ball et de water-polo. La tactique et la lecture du jeu ressemblent au handball, basket-ball et au water-polo, mais à cela est rajouté la complexité des bateaux, en termes de positionnement pour tirer, de propulsion, et de protection de la balle.

Les joueurs se passent la balle à la main ou à la pagaie. Un joueur en possession de la balle peut être contré par un adversaire en étant poussé, sur l'épaule et d'une seule main. Un joueur n'a pas le droit de conserver la balle plus de cinq secondes. Il peut dribbler en lançant la balle hors de sa portée, devant ou latéralement, pagayer puis récupérer la balle à nouveau.

Les remplacements de joueurs peuvent être effectués à tout moment pendant le jeu, sans avertir l'arbitre. Le joueur qui sort du terrain doit traverser entièrement sa ligne de but, avant qu'un autre joueur ait le droit d'y rentrer.

Un match dure 20 minutes, décomposées en deux mi-temps de 10 minutes. Les équipes changent de côté à la mi-temps. À chaque début de mi-temps, les cinq joueurs de deux équipes doivent s'aligner sur leur ligne de but, la balle est lancée au milieu du terrain par l'arbitre, et un joueur de chaque équipe se lance dans un sprint pour récupérer la balle en premier.

La plupart des règles concernent la sécurité des joueurs. Il existe trois types de sanctions, représentées par des cartons verts, jaunes, et rouges. Le carton vert signifie un avertissement; le carton jaune signifie une exclusion temporaire de 2 minutes; le carton rouge signifie exclusion pour le reste du match et le match suivant.

Préparation au match.jpg

×