Historique

Le 11 Novembre 1965, est fondé le premier club de canoë kayak d’Auxerre, le CANOE KAYAK AUXERROIS (C.K.A.).

En 1968, l’ A.S.P.T.T. crée une section de Canoë Kayak. La rivalité entre ces deux clubs sera bénéfique pour le développement de cette discipline dans notre cité.

La fusion du C.K.A. et de l’ A.S.P.T.T. donne naissance à l’ OLYMPIC CANOE KAYAK AUXERROIS, le 11 janvier 1970.

Le club Auxerrois de canoë kayak fêtera en l'an 2015 son 50ème anniversaire.

1965 – 2013, 48 ans d’une intense activité. Des résultats qui portent les couleurs d’Auxerre au plus haut niveau avec la participation à 5 Olympiades, à 13 Championnats d’Europe, 24 Championnats du Monde, et 7 Coupes du Monde.

Cette véritable aventure humaine est à mettre à l’actif d’athlètes courageux et obstinés, ainsi que de dirigeants passionnés. Mais il serait injuste de ne pas citer celui qui est à l’origine de l’implantation à Auxerre du Canoë Kayak.

Dans les années cinquante, François LECLER, pionnier du Canoë, compétiteur médaillé au Championnat d’Europe, créateur de formes répandues dans le monde entier, donne le goût de ce sport à des jeunes qui seront ensuite les piliers du Canoë Kayak Auxerrois, et permettront le démarrage aussi rapide de cette association.

François LECLER, construit avec ces jeunes le local où seront fabriqués d’innombrables canoës en bois, de 1953 à 1960, embarcations qui nécessitent pour chacune d’elle un mois de travail.

En 1964 la création d’un Centre de Perfectionnement Sportif Jeunesse et Sports encadré par Pierre MATHIEU donne au futur club local un recrutement de choix. Ce centre fait partie des dix premières structures historiques mises en place par le Directeur Technique National Georges DRANSART, effort important consenti par le Ministère des Sports à la suite de la médaille d’argent obtenue aux JO de Tokyo par l’équipage BOUDEHEN/CHAPUIS.

De 1965 à 1975, Christian DRILLON assure la présidence du club Auxerrois. Il fait preuve d’un dynamisme exceptionnel et sera à la fois un homme de terrain (ou plus exactement de plan d’eau) et un homme de dossiers. Cette association démarre avec les moyens du bord et beaucoup de dévouement.

C’est l’époque où se développe la construction polyester et fibre de verre dans les clubs, le bois est abandonné au profit de ce matériau plus facile à mettre en oeuvre et à réparer. Chaque hiver 20 à 30 canoës et kayaks sont construits.

La Ville d’Auxerre accompagne le développement de ce club avec en 1971 la construction de la première partie du Centre Nautique.

Les résultats ne se font pas attendre et le premier titre de «Champion de France» arrive avec l’équipage Alain GOUARD/Alain DRILLON en descente de rivière.

Un rendez-vous incontournable est créé avec les fameuses «Coupes d’Auxerre» qui ont fait connaître notre club dans tout l’hexagone.

En marge de cet aspect compétition, Christian DRILLON organise de nombreuses sorties en canoë pour les non-compétiteurs, dans un esprit à caractère familial.

En 1976, Alain CAVREL succède à Christian DRILLON et restera à la tête du club pendant 16 ans. Il découvre ce sport avec ses enfants et devient un adepte du kayak.

L’accent est mis également sur la formation des jeunes, la participation à plusieurs Championnats d’Europe ou Championnats du Monde Juniors le prouve,

Dans les années 80 le marathon fait son apparition et donne un nouveau souffle au canoë kayak, alliant compétition et randonnée, permettant au plus grand nombre de s’affronter sur de très beaux parcours.

Le Comité de l’Yonne, avec Georges VILLEREY et Jean-Jacques HAYNE, innove dans ce domaine en organisant sur la basse Cure, le premier Marathon Français.

Dans le même temps le rafting fait son apparition, et permet d’embarquer sur les rivières les plus difficiles de nouveaux adeptes de l’eau vive, débutants compris, et d’élargir l’accueil à de nouveaux publics, dans le cadre de l’animation estivale en partenariat avec la Ville d’Auxerre.

En 1992, Bruno GRAJS prend la présidence du club et succède à Alain CAVREL qui a quitté Auxerre pour prendre sa retraite dans les Pyrénées.

Le club obtient des résultats dans trois disciplines la descente, la Course en Ligne et le Marathon. Le matériel a évolué des bateaux construits en fibre de carbone et sous vide sont désormais achetés.

Le Club innove encore en créant avec AJA PUISSANCE2 le «Trikayathlon» épreuve copiée depuis par d’autres associations. Cette manifestation regroupe chaque automne des athlètes venus d’horizons différents, coureurs à pieds et adeptes du VTT, dans un esprit bon enfant.

La présidence de l’ OCKA est confiée ensuite à Bernard BREMONT trésorier du club depuis plusieurs années. Jean Luc BEDU prend le relais en 2001.

Le club s’ouvre également aux nouvelles technologies, un site Internet est créé avec les bénévoles et le club communiquent par Email.

Chaque décennie aura apporté à ce club une nouvelle dynamique.

Autre ambition réalisée ces vingt dernières années, découvrir avec les adeptes du tourisme de haute rivière, les plus beaux sites d’Europe. C’est chose faite avec des séjours organisés en Espagne, Italie, Autriche, Slovénie, mais aussi en France sur l’Isère, la Durance, l’Ardèche et l’Ubaye.

La compétition et la formation des jeunes restent cependant la préoccupation première de l’O.C.K.A., L'arrivée de l’entraîneur Mikaël ORTU le prouve : plus de 450 médailles obtenues dans les différents championnats de France pendant ces 48 années et pratiquement un rendez-vous tous les ans avec une Coupe du Monde, un Championnat d’Europe ou un Championnat du Monde. En 2012, l'OCKA accède à la 2ème place du classement des clubs français.